Dans la lignée du travail entamé par Niki de Saint Phalle, la Fondation Mons 2025 propose de créer des interstices dans l'espace public. Interstices pour s'arrêter, interstices pour s'insérer, interstices pour s'écouter. Ces lieux ou objets du quotidien de notre espace public sont transformés, habillés, révélés par des artistes confirmés accompagnés d'étudiants, d'associations ou d'entreprises locales. Un parcours à explorer, la curiosité en bandoulière ! 

  • Une date à cocher au calendrier : le 30 mars ! 
  • Prévoyez votre gourde, votre pique nique et vos baskets ! 
  • Des artistes emblématiques belges et internationaux : Oli-B, David Mesguich, Sébastien Lefrèvre, Blanc Murmure Asbl, Blanc Bec, NOIR Artist, Boris Grégoire et bien d'autres.

Vous désirez participer au projet ? 

Des ateliers tout public sont organisés le 13 février à 18h au Manège de Sury pour deux oeuvres emblématiques ! Venez vous faire tirer le portrait ou dessiner en famille ou entre amis !  
« L’art habite la ville », c’est une vingtaine d’œuvres d’art dans l’espace public.

➡ Parmi ces 20 œuvres, le projet « Les Nichoirs » du CEC Blanc Murmure. Le principe ? 300 nichoirs sur la Place du Parc et, sur ceux-ci, un transfert de la photo retravaillée de visages montois, dont peut-être le vôtre ! Vous aussi, faites partie de l’aventure et laissez-vous photographier ! 
Après ce 1er instant photographique, nous vous donnons rendez-vous le 27 février 2019 en soirée pour un dernier atelier artistique sur la réinterprétation des photos. Votre présence à ce 2ème atelier est essentielle pour mener le projet à bien. Bloquez déjà la date !

➡ Nous vous proposerons également un atelier dessin autour des chimères ! Préparez vos crayons ! 

Attention, n'oubliez pas de vous inscrire par mail via salome.hardy@mons2025.eu ou par téléphone au  +32 492 25 85 22 ! 

 

 

Photo : Art en ville (2015) par Serge Brison